J’observe pour dénoncer

Observer ce n’est pas un mouvement inerte qui ce cristallise dans une direction. C’est un mouvement de l’extérieur vers l’intérieur, de l’autre à soi. C’est un mouvement dans un état vibratoire qui permet de dénoncer dans son territoire psychique, une mécanique mensongère. En parler c’est dénoncer cette mécanique dans le réseau humain.

J’observe la scène qui se déroule avec toute sa mécanicité, ses jeux de rôle, ses invitations. Sinon à quoi bon, ça ne serait qu’un jugement. Juger l’autre sur ses paroles, juger les acteurs humains de la scène, …. Je sais, je sais, je sais … sans un regard dans notre territoire mental ?