A celui qui n’est pas descendu

Vois – tu ?

Comme il a été effroyable ton feu, forgeant le moindre de mes recoins,

Fragile, soumise, à la froideur de tes expériences.

Vois-tu, comme à chaque déversement j’ai pu, mieux te contenir ?

J’ai bien appris aussi à descendre cette blessure

Expiration

As-tu vu ?

Comme le feu de ma colère grandissait pour t’atteindre,

Récupérant ces lignes de temps, forgeant cette déchirure

Avais-tu oublié toi aussi L’Unité ?

J’ai bien appris aussi à me composer

Inspiration

Auteur : Une l'Être à Soi

Décortiqueuse des vers à Soi